Chantier-école avec le lycée de l'Oisellerie

Date de l'actualité: 
10/12/2018

 

Le 11 octobre 2018, les élèves de 1ère GMNF du lycée agricole de l’Oisellerie (Bac professionnel Gestion des Milieux Naturels et de la Faune) ont pu expérimenter une technique de gestion courante des milieux : la fauche tardive. Munis d’une débroussailleuse à dos, ils ont tour à tour pu s’exercer à la technique sur une parcelle privée dans la vallée de la Charraud (La Couronne). La matière végétale coupée a été collectée par les élèves pour être exportée et valorisée par la suite.

Avant l’opération, une sensibilisation des élèves aux enjeux écologiques liés aux espèces et aux habitats d’intérêt communautaire a été réalisée par le CREN Poitou-Charentes et la LPO. En effet, en site Natura 2000 (comme sur l’ensemble du territoire d’ailleurs), mieux vaut connaitre son  patrimoine naturel avant toute intervention d’entretien ou de restauration ! D’ailleurs, la date du chantier a été choisie en conséquence, car en octobre les papillons, les plantes et autres insectes ont terminé leurs phases de reproduction et leurs stades respectifs (bourgeons, larves…), ce qui les rend moins sensibles à nos interventions. Les travaux d’entretien comme le débroussaillage peuvent alors avoir lieu sans les impacter ; ils ont pour objectif de maintenir les conditions qui garantiront leurs expressions, le printemps revenu.

Au cours de ce chantier, les élèves ont pu découvrir deux habitats humides rares et menacés (la mégaphorbiaie et la prairie à molinie) sur lesquels se reproduisent trois espèces remarquables de papillons de jour : le Cuivré des marais, l’Azuré de la sanguisorbe et le Damier de la succise. La prairie sèche qui domine cet ensemble humide abrite quant à elle un autre papillon, lui aussi en régression : l’Azuré du serpolet.

Ce chantier-école, organisé par l’EPLEA de l’Oisellerie et piloté par le CREN Poitou-Charentes, aura permis d’apprendre aux élèves à connaitre leur environnement grâce une approche de gestion écologique des milieux naturels.

  

Merci à eux pour leur travail et à la propriétaire d’avoir permis cette opération !